Translate

Shqiptar Nederlands English deutsch Português español Italiano Polska Русский Türkçe   中文 日本  語
Cliquez sur les images pour les agrandir.

jeudi 21 janvier 2010

Premières pistes

Je travaille sur l'illustration de la Bugatti Royale.


En même temps, des idées me viennent pour un prochain synopsis. J'envoie un petit mail aux Éditions PAQUET pour en faire part à Pierre...



J'ai trouvé des personnages intéressants ;-)
À Ettore et Jean Bugatti viennent s'ajouter maintenant Hellé Nice, Violette Morris, Carol II de Roumanie, le roi Albert Ier de Belgique, le sultan Mohammed V du Maroc et le roi Zog Ier d'Albanie. (Hergé s'est inspiré de Carol II et Zog Ier pour créer son roi Muskar XII de Syldavie).

Le fil rouge serait une histoire de vol de voiture perpétré par une bande de "mafieux" (un peu à la sauce "Borsalino" - le film avec Bebel et Delon).

Les lieux de l'action :
- les ateliers Bugatti et l'Hostellerie du Pur Sang à Molsheim
- le circuit du grand Prix de Monaco
- le magasin d'accessoires automobiles de Violette Morris, porte de Champerret, dans le 17e arrondissement de Paris (ce quartier est alors plus ou moins tenu par le « milieu »)
- le salon de l'auto de Milan ou un concours d'élégance au Bois de Boulogne
- le vignoble alsacien, les Alpes

- des paysages des Balkans


Un premier gag : les rois cités ci-dessus se retrouvent tous, incognito, au même salon de l'automobile près d'Ettore Bugatti et de sa royale. A chaque fois qu'une détonation éclate : PAN ! TATAATATA TACATACATA !( un pneu puis un ballon de baudruche qui éclatent, un moteur qui pétarade etc.) Tous les souverains plongent au sol croyant à un attentat visant leur personne.


Une scène d'anthologie ;-): Hellé Nice apprend à un jeune garçon à conduire une Bugatti Royale. Le garçon n'a jamais conduit de voiture. Hellé Nice lui demande d'enfiler une paire de gants de conduite. Elle lui explique comment tenir son volant. Elle guide sa main et lui fait effleurer du bout des doigts les boutons de commande du tableau de bord. Elle va lui apprendre aussi à rouler sans soubresauts, quand il faut accélérer et quand il faut freiner... La scène doit être sensuelle et traiter comme une scène d'amour (cf. les mises en scène d'Hitchcock).

DRAMATISATION : je cherche à utiliser de façon dramatique chaque lieu pour qu'il ne soit pas qu'un décor, une tapisserie.



- Sur le circuit du Grand Prix de Monaco : course-poursuite entre 2 Royales ( celle de gentils et celle que les méchants ont volée) au milieu des bolides qui font la course.
- Routes sinueuses des alpes + ravins

"Automobilophilie" : il faudrait lister tout ce que l'on peut faire avec une voiture. Exemples : freiner, changer une roue, mécanique, nettoyer et lustrer une carrosserie, klaxonner, faire un créneau, une marche-arrière... Quoi encore ?

Scène finale : Une des royales que je voudrais mettre en scène n'a jamais existé que sur le papier ( c'est un projet du fils Bugatti). Rien n'empêche alors de la faire exploser à la fin de l'histoire... Plus de trace ! :-)))

Aucun commentaire: